Lexique

All | # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
There are currently 280 names in this directory
A2P
Système de classement des serrures de sécurité et des fermetures en fonction de leur résistance aux effractions selon trois niveaux de performance caracterisés par *, ** ou ***.

Accès au chantier
Chemin permettant aux engins d'accéder au chantier. En fonction de l'état du terrain ou des conditions climatiques pendant lesquelles se déroule le chantier, il peut être nécessaire de réaliser un empierrement du chemin d'accès. Le cas échéant, n'oubliez pas d'intégrer le coût de l'accès au chantier (empierrement éventuel) dans votre plan de financement.

Acotherm
Organisme délivrant le classement des performances acoustiques et thermiques des menuiseries extérieures.

Acoustique
Relatif à la particularité d'un lieu du point de vue de la propagation des sons. Voir également : Acoustique réglementation

Acoustique réglementation
Une maison individuelle isolée n'est concernée que par des exigences d'isolation vis à vis des bruits extérieurs et par la limitation dans les pièces du bruit provenant de certains équipements (chauffage, cheminée, ventilation). Pour la construction de maisons situées à proximité d'infrastructures routières ou ferroviaires, ou dans des zones aéroportuaires, classées bruyantes, les exigences d'isolement vis à vis des bruits extérieurs sont supérieures et peuvent amener à renforcer le vitrage, voire le plafond dans les cas extrêmes.

AEP
Alimentation en Eau Potable

AEV
Classement des fenêtres et baies vitrées. Le classement A.E.V. exprime un niveau de qualité des fenêtres : A = perméabilité à l'Air E = étanchéité à l'Eau V = résistance au Vent. Le classement va de 1 à 3 puis E (exceptionnel). La majorité des fenêtres est classée A3E3V2. Le choix d'une fenêtre de bonne qualité est impératif pour limiter les infiltrations, donc l'inconfort.

Architecture bioclimatique
Architecture qui combine à la fois conception, construction et mode de vies des habitants afin de tirer le meilleur des conditions d'un site et de son environnement pour le confort de ses utilisateurs.

Bardeau
Plaque de matériaux divers (bois, asphalte, feutre bitume, etc.) en forme d'écaille, utilisée comme matériau de couverture ou de bardage.

Bastide
Maison de maître utilisée seulement pour l'habitat. Plan carré, toit à 4 pentes, orientation sud, pièces de réception au rez-de-chaussée avec vestibule doté d'un escalier, chambres à l'étage. Hauteur sous plafond importante. Grandes fenêtres. Porte d'entrée à double battant en milieu de façade...

Batardeau
Digue, barrage provisoire établi pour assécher la partie où l'on veut exécuter des travaux.

Bâtiment Basse Consommation
Maison dont la consommation en énergie primaire est inférieure ou égale à 50 kWh / m2 / an, selon les régions. La maison basse consommation est conçue pour minimiser les besoins énergétiques : chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, ventilation… Elle fait l’objet d’une certification après achèvement des travaux.

BEPOS
Bâtiment à Energie Positive : Bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Il produit de l'énergie au moyen de systèmes d'énergies renouvelables en quantité suffisante pour assurer son indépendance énergétique.

Béton
Le béton est composé d'agrégats, enrobés de ciment et d'eau. Ces agrégats sont très durs : gravier, sable, gravillons... On peut mélanger tous ces composants dans une bétonnière sur chantier ou faire transporter du béton industriel, frais, jusqu'au chantier. La résistance du béton à la compression est dépendante du volume du mélange des agrégats, du ciment utilisé, de la quantité d'eau, de la qualité de sa mise en oeuvre. Armé, il est coulé sur une armature métallique. Naturellement trés résistant aux forces de compression, le béton a besoin de compléter sa résistance par les ferraillages pour résister aux forces de traction.

Béton banché
Béton coulé entre des coffrages verticaux appelés "banches".

Béton cellulaire
Matériau de gros-oeuvre réalisé avec du sable, de la chaux, du ciment et de l'eau. Matériau de grande résistance mécanique, il a des propriétés isolantes importantes dues à sa structure alvéolaire qui emprisonne l'air. Ainsi on peut réaliser des murs isolants de 30 cm d'épaisseur conformes à la réglementation sans rajouter d'isolant. Il peut être utilisé aussi bien pour constituer les murs et les cloisons que pour les planchers.

Béton réfractaire
Béton résistant à la chaleur dont le liant est en général du ciment alumineux et l'agrégat des débris de briques.

Bloc-porte
Ensemble préfabriqué comprenant la porte, le bâti dormant et ses pattes de scellement.

Boisseau
Elément préfabriqué constitutif du conduit de fumée.

Bornage
Le bornage, qui est réalisé par un géomètre-expert, consiste à délimiter un terrain par la pose de bornes. La nouvelle loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain) impose certaines règles en matière de bornage & A savoir que tout terrain destiné à la construction d'une maison individuelle issu d'un lotissement, d'une division dans une Zone d'aménagement concerté (Zac) ou d'un remembrement effectué par une association foncière urbain doit obligatoirement être borné. En d'autres termes, si vous achetez une parcelle en lotissement, le bornage est déjà établi & Quant aux autres types de terrains (isolé, en diffus), la promesse de vente doit obligatoirement indiquer si le descriptif de la parcelle résulte d'un bornage ou pas. Par conséquent, quel que soit le type de terrain acheté, vous saurez si le bornage a été effectué ou si vous devez le faire vous-même. Pour être incontestable, le bornage doit être établi contradictoirement avec les voisins par le géomètre-expert. Voir également : Géomètre

Bow-window
Ouvrage vitré formant une sorte de balcon clos, et augmentant la luminosité (synonyme : Oriel). Voir également : Oriel

Branchements
Travaux nécessaires à la mise en service des réseaux d'alimentation en énergie, en eau et en télécommunications. Ces travaux sur le domaine public sont exécutés par le concessionnaire compétent (EDF, GDF, FRANCE TELECOM...).

Briques Monomur
Le Monomur est une brique de terre cuite de forte épaisseur. C'est un système constructif qui permet de construire rapidement, en une seule fois, un mur porteur et isolant. Il ne nécessite aucune isolation complémentaire et joue un rôle de régulateur thermique.

Caisson
Enceinte étanche retenant l'air et permettant de travailler au-dessous du niveau de l'eau. En décoration, compartiments creux, plus ou moins moulurés et ornés, pouvant structurer ou garnir un plafond, une voûte.

Calepinage
Appareillage et répérage de différents éléments. Désigne par extension le dessin qui permet de réaliser des motifs en carrelage, parquet, etc.

Calfeutrage
Obstruction d'une ouverture ou cavité afin d'empêcher l'air et le froid de pénétrer.

Calorifuge
Qui empêche la déperdition ou la transmission de chaleur.

Canalisation
Conduite, tuyauterie assurant la circulation des fluides (eau, gaz).

Capteurs solaires
L'installation de capteurs solaires (généralement en toiture) peut permettre de vous fournir gratuitement de l'énergie, tout en préservant l'environnement, pour la production d'eau chaude et le chauffage.

Carrelage
Pavage ou revêtement de carreaux.

CEKAL
Certification garantissant la qualité de fabrication du double vitrage et sa capacité isolante.

Certificat d'urbanisme
Document d'urbanisme délivré gratuitement par les mairies, indiquant si le terrain qui vous intéresse est constructible et dans quelles conditions. Il est vivement recommandé pour obtenir des informations préalables nécessaires à la construction, et ne dispense en aucun cas de la demande de permis de construire.

Certificat de conformité
Certificat délivré par le maire dans les trois mois qui suivent l'envoi en recommandé par le propriétaire de la maison de la Déclaration d'Achèvement des Travaux (DAT). Il déclare conformes au Permis de Construire les travaux exécutés.

Chaînage horizontal
Elément de liaison en béton armé horizontal, continu et fermé qui ceinture les façades à chaque étage, au niveau des planchers ainsi qu'au couronnement des murs et les relie au droit de chaque refend.

Chaînage vertical
Lorsque les murs sont porteurs et lorsque les planchers sont en béton armé ou précontraint, des éléments de liaison sont réalisés avec des blocs spéciaux dans les angles des maçonneries. Comme les chaînages horizontaux, ils constituent l'ossature rigide de la maison.

Champlat
Baguette plate utilisée en menuiserie à des fins décoratives.

Chape
Couche superficielle (ciment, asphalte, etc.) destinée à conférer certaines caractéristiques à un sol.

Chape flottante
Chape rapportée, généralement en mortier de ciment d'au moins 3,5 cm d'épaisseur, avec ou sans armature, coulée sur une dalle dont elle est isolée par une sous-couche résiliente de 2,5 à 5 mm d'épaisseur. Ce dispositif est utilisé par exemple pour obtenir une isolation aux bruits d'impact ou en cas de présence d'un système de chauffage par le sol.

Charpente
Assemblage de pièces de bois, de métal, de béton armé, constituant ou soutenant les diverses parties d'une construction.

Chatière
Tuile comportant une ouverture contribuant à la ventilation des combles.

Chaudière gaz à condensation
Le principe d'une chaudière à condensation est de récupérer, en plus de la chaleur de la combustion du gaz, celle présente dans les fumées produites par la combustion. Les fumées sont refroidies au travers d'un échangeur, par le retour de l'eau de chauffage. Le fait de la réduction de la température des fumées, nous pouvons atteindre des rendements supérieurs à 100%.

Chauffage
Il existe différents types de chaudières (Electricité, fioul, gaz, bois, systèmes à eau ou à air, radiateurs ou plancher chauffant). Pour choisir le système de chauffage le plus adapté à son habitation, il faut tenir compte du rendement, du prix de l'énergie, du confort thermique et de l'impact sur l'environnement.

Chauffage au sol
Réseau de tuyaux d'eau ou câbles électriques encastré sous la dalle, diffusant la chaleur par le sol de façon homogène dans la pièce.

Chauffe-eau solaire
Système équipé d’un ou de plusieurs panneau(x) solaire(s) produisant de l’eau chaude pour les besoins en eau chaude sanitaire. Le rayonnement solaire chauffe le liquide caloporteur, présent dans les capteurs, qui transmet sa chaleur à l'eau sanitaire en passant dans un échangeur thermique. Ensuite il repart vers les capteurs où il sera à nouveau réchauffé.

Chauffe-eau thermodynamique
Le principe est de produire de l'eau chaude grâce à sa propre pompe à chaleur, en récupérant la chaleur dans l'air ambiant. Un appoint électrique prend le relais en cas de températures extérieures extrêmement froides ou d'un besoin en eau chaude exceptionnel.

Chéneau
Gouttière destinée à recueillir les eaux de pluies en bas de pente du toit.

Cloisons
Il s'agit des parois verticales non porteuses à l'intérieur de la maison. Elles peuvent être constituées de briques plâtrières, plaques de plâtre, parpaings, carreaux de plâtres... - Les cloisons de distribution délimitent les piéces de la maison entre elles. - Les cloisons de "doublage", munies d'un isolant, sont disposées contre les murs extérieurs. Des systèmes de cloisons où une laine de verre est intégrée peuvent permettre d'améliorer l'isolation phonique et le confort acoustique.

Coffrage
Forme destinée au moulage et à la prise du béton. Pose de cette forme.

Comble
C'est la partie d'une construction directement située sous la toiture. On parle de "comble perdu" lorsque l'on ne peut pas l'aménager, de "comble aménageable" lorsque l'on peut l'aménager.

Conditions suspensives
Dans le cadre d'un Contrat de Construction de Maison Individuelle, ce sont les 5 conditions qui annuleront le contrat si elles ne sont pas réalisées : 1. Acquisition du terrain 2. Obtention du permis de construire 3. Obtention des prêts 4. Obtention de l'assurance dommages-ouvrages 5. Obtention de la garantie de livraison.

Conducteur de travaux
C'est la personne qui assure le contrôle et la coordination des travaux. Il est votre interlocuteur unique pendant toute la durée du chantier.

Constructeur de maisons individuelles
Le constructeur de maisons individuelles est un professionnel qui utilise le contrat de construction de maison individuelle (ce n'est le cas ni du maître d'Oeuvre, ni de l'architecte, ni d'autres intervenants, qui utilisent d'autres types de contrat, moins réglementés et donc moins protecteurs). En tant que constructeur de maisons individuelles, Mas Provence conçoit les plans de votre maison et se charge de sa construction. Voir également : Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Construction
1. Action de construire. 2. Bâtiment construit. 3. Tout ouvrage dont la structure travaille et qui a d'autre fonction que celle de supporter une toiture.

Construction écologique
Construction mise en oeuvre avec des matériaux respectueux de l'environnement. - Conception bio-climatique : orientation et conception optimisées pour réduire les besoins énergétiques de la maison. - Murs extérieurs : murs à isolation répartie ou renforcée, briques monomur de terre cuite ou blocs de béton cellulaire, ou mur constitué d'une ossature bois et de panneaux de particules en bois (bois issu d'exploitation pratiquant une gestion durable des forêts). - Isolation de couverture : laine de chanvre, ouate de cellulose, laine de roche & - Menuiseries extérieures avec double vitrage à isolation renforcée. - Cloisons de distribution : plaque de gypse naturel renforcé de fibres de cellulose. - Revêtement intérieur : peintures naturelles, enduits à la chaux, à la terre. - Revêtement de sol : carrelage terre cuite, linoléum, parquet en bois massif (bois issu d'exploitation pratiquant une gestion durable des forêts). - Ventilation : VMC simple flux hygroréglable ou double flux. - Chauffage : système géothermique, chaudière gaz haut rendement, capteurs solaires. Voir également : HQE (Haute Qualité Environnementale)

CONSUEL
Organisme de contrôle certificateur des installations électriques. Par extension, terme utilisé pour désigner l'attestation délivrée par cet organisme, indispensable pour obtenir le raccordement au réseau public électrique. Voir également : Raccordements

Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)
Contrat par lequel un constructeur se charge de la construction d'un bâtiment comportant un ou deux logements ou à usage mixte (habitation et professionnel). Ce type de contrat est très réglementé et soumis aux dispositions de la loi du 19 décembre 1990. Peu de constructions de maisons individuelles échappent aujourd'hui à cette réglementation. La loi prévoit deux types de contrat : - le contrat de construction avec fourniture de plan - le contrat de construction sans fourniture de plan (également appelé contrat de construction de maison individuelle allégé). En résumé, l'intérêt du contrat de construction est sa sécurité et sa simplicité : un seul contrat, un seul interlocuteur qui prend en charge l'opération globale, un coût d'opération bien cerné dès le départ et une garantie de livraison. Voir également : Constructeur de maisons individuelles

Contre-marche
Face verticale située entre deux marches d'escalier.

Corbeau
Elément en saillie d'une paroi ou d'un poteau, servant de support à une poutre, un arc.

Corniche
Moulure en dégradé située en général en haut du mur, sous le plafond à l'intérieur, ou sous le bas du toit à l'extérieur.

Corrosion
Destruction progressive, lente désagrégation, effritement d'une substance, d'une surface par effet chimique.

COS
Coefficient d'Occupation des Sols. Le COS fixe la densité de construction autorisée sur un terrain. Exemple : un COS de 0,20 (ou 20%)sur une parcelle de 1 000 m² permet de construire 1 000 x 0,20 = 200 m² de surface hors oeuvre nette (Shon). Si la construction que vous avez prévue dépasse de plus de 5% ce coefficient, votre permis de construire sera refusé. Voir également : SHON

Coulis
Mortier fluide que l'on fait pénétrer dans les joints d'un ouvrage en maçonnerie.

COV
Composé Organique Volatil. Les COV sont des composés organiques contenant un ou plusieurs atomes de carbone, à forte pression de vapeur, et qui, par conséquent, s'évaporent facilement dans l'atmosphère. Ils sont reconnus irritants pour les voies respiratoires, les yeux et la peau. Ils peuvent provoquer des allergies, troubles cardiques, digestifs, rénaux, hépathiques, du système nerveux et parfois des cancers et des malformations de foetus.

Cure de béton
Protection temporaire d'un béton en cours de durcissement contre une évaporation trop rapide de l'eau.

Dallage sur terre-plein
Dalle de béton coulée directement sur le sol préalablement compacté. Il remplit le même rôle que le plancher.

DAT
Déclaration d'Achèvement des Travaux Le maître d'ouvrage (client) doit avertir la mairie dans les 30 jours qui suivent la clôture du chantier. La DAT permet à l'administration de s'assurer que les travaux sont conformes au permis de construire.

Décaissement
Partie du sol que l'on enlève pour réaliser les fondations.

Délai de Construction
Le délai moyen d'une construction Mas Provence est aujourd'hui de 9 mois, mais la construction ne peut démarrer qu'après une première période, elle aussi en moyenne de 9 mois nécessaire pour lever les conditions suspensives prévues au contrat de construction (obtention du Permis, des Prêts, des Assurances et Garanties, achat du terrain) et pour préparer le chantier Voir également : Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Descriptif
Document technique contractuel qui définit les équipements intérieurs et extérieurs indispensables à l'implantation de votre future maison, à son adaptation au sol et à son habitation. Il constitue un des documents contractuels du contrat de construction de maison individuelle, avec les plans et le contrat.

Diagnostic de Performance énergétique (DPE)
Conformément à l'arrêté du 21 septembre 2007, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) vous est remis lors de la réception pour tous les contrats dont le permis de construire déposé depuis le 1er juillet 2007. C'est une évaluation de la performance énergétique de votre logement qui est établie selon une méthode de calcul approuvée par le ministère du logement. Il est réalisé par des professionnels certifiés et a une valeur informative, comparative et incitative. Le DPE fait état des 3 points suivants : * Estimation en euros des consommations annuelles par énergie pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire, le refroidissement, la production d'électricité. Le DPE ne constitue pas une garantie contractuelle car les consommations dépendent aussi des occupants. * Etiquette Energie de la maison prenant en compte les consommations nécessaires au chauffage, à la production d'eau chaude sanitaire et au refroidissement (classement de A à G). * Etiquette Climat pour connaître l'impact de ces consommations sur l'effet de serre (classement de A à G).

Dormant
Encadrement de porte, de fenêtre, scellé dans la maçonnerie et destiné à recevoir les parties ouvrantes.

Drainage
Conduit souterrain qui sert à évacuer l'eau des sols trop humides. Son objectif est de capter les eaux de ruissellement pour éviter l'accumulation d'eau dans le sol ou contre une paroi.

DROC
Déclaration Réglementaire d'Ouverture de Chantier Il s'agit d'un formulaire adressé par le bénéficiaire du permis de construire à la mairie de la commune dans laquelle se situe le chantier, ceci dès le démarrage des travaux.

DTU
Document Technique Unifié. Les DTU constituent la référence pour la mise en oeuvre de la construction de bâtiments. Le respect de leurs prescriptions est votre meilleure garantie de résultat.

Echéancier (échelonnement)
Il s'agit de l'échelonnement des versements prévus dans le cadre d'un contrat de construction que vous aurez à faire à Mas Provence en fonction de l'avancement des travaux.

Economie d'eau
Les économiseurs d’eau fixés sur les robinets opèrent sous pression un mélange optimal de l’air et de l’eau, permettant de diviser de 50% le débit d’eau d’une installation classique sans aucune perte de confort. Une diminution de 20 à 25% sur la facture d’eau selon le modèle d’économiseur d’eau et l’investissement effectué sera vite remboursé : le prix d’achat s’amortit grâce aux économies en eau et en énergie sur 3 à 10 mois.

Economies d'énergie
Les économies d'énergie sont réalisées grâce à l'amélioration de l'isolation thermique dans la construction, à la régulation de l'échange d'air au niveau minimum exigé par l'hygiène, à l'amélioration du fonctionnement, de l'aménagement et du degré d'efficacité des installations de chauffages, au contrôle de la consommation de chaleur et à d'autres mesures. En obtenant la certification NF démarche HQE, Mas Provence peut désormais construire des maisons saines, confortables et économes en énergie. Pour en savoir plus, consultez la rubrique Eco-habitat. Voir également : Qualité et performance des matériaux et des équipements

Efficacité énergétique
Vise à réduire les consommations d’énergie tout en maintenant une qualité de service identique pour l'usager. L'objectif est de limiter les conséquences de la production d'énergie : coût économique et impact écologique.

Embrasure
Ouverture dans un mur.

Enduit de façade
Couche de mortier appliquée sur un mur pour le protéger et le décorer.

Energies primaires
Unité de base pour comprendre la RT2012. Une maison RT 2012 doit limiter sa consommation 50 kilowatts heure d'énergie primaire par m2 et par an.

Energies renouvelables
Source d’énergie qui soit ne s'épuise jamais, soit peut se renouveler rapidement à l’échelle humaine. Les énergies renouvelables n'engendrent pas de déchets ni d’émissions polluantes de manière directe : le vent (éoliennes), le soleil (photovoltaïque, thermodynamique) et la chaleur terrestre (géothermie).

eSA

Etanchéité
Ensemble des dispositifs réalisés pour éviter la pénétration d'eau.

Etude Béton Armé ou Etude de structure
Réalisée par un ingénieur spécialiste, elle est indispensable pour respecter les règles de construction complexes, en particulier les règles para-sismiques, mais aussi la bonne adaptation des fondations aux caractéristiques du sol. Voir également : Etude Géotechnique

Etude Géotechnique
Réalisée par un spécialiste, cette étude fait suite le plus souvent à la consultation de cartes géologiques et à des sondages (panatromètre, pressiomètre, tarière, carottage, excavation, etc.). Elle fait état des risques et des précautions à prendre liés à la consistance du sol du terrain à construire à l'emplacement de la maison. Cette étude absolument indispensable pour construire avec le minimum de risques est un préalable obligatoire chez Mas Provence.

Etude Thermique
Réalisée par un Bureau d'Etudes spécialisé, elle est indispensable pour établir avec certitude le respect de la réglementation thermique (RT2005) et la bonne qualité thermique de la maison.

Excavation
Action de creuser dans le sol. Creux, cavité, en particulier dans le sol.

Faîtage
Pièce de charpente située au sommet de la toiture.

Fenêtre à la française
Fenêtre à battants ouvrants vers l'intérieur.

Fenêtre coulissante
Fenêtre dont les vantaux s'ouvrent en coulissant sur eux-mêmes.

Fenêtre oscillo-battante
Fenêtre dont un ouvrant peut s'ouvrir alternativement « à la française » ou « à soufflet ».

Fermette
Assemblage de pièces de bois formant un triangle permettant de supporter des poutres, ou "pannes".

Ferraillage
Il s'agit de l'ensemble des armatures métalliques incorporées dans la maçonnerie et assurant la solidité de la construction.

Feuillet
Voir également : Mallon ou feuillet

Financement
Point de départ de l'acquisition, sa bonne préparation ne doit pas être négligée car elle conditionne le succès du projet. Assurez vous que votre projet est compatible avec vos moyens financiers en vous faisant établir un plan de financement par Mas Provence. Voir aussi la rubrique InfosConseils.

Fondations
Conçues en fonction de la nature du sol, les fondations sont très importantes puisque leur rôle est de transmettre les charges au sol. Les fondations doivent reposer sur le "bon sol" pour éviter les tassements qui peuvent générer fissures ou autres désagréments.

Fongicide
Substance servant à empêcher le développement des moisissures (traitement du bois).

Forage
Action de forer.

Forer
Percer un trou, creuser une cavité dans une matière dure.

Fouille
Action de creuser dans un terrain. "Fouille en rigole" : Tranchée pour couler les fondations.

Gaine
Réseau aéraulique rectangulaire ou circulaire. La gaine est généralement constituée en tôle d’acier galvanisé. Elle peut être en matériau léger tel que des fibres assemblées ou en tissu (gaine souple plus utilisé dans le tertiaire ou l’industrie).

Gaine isolante
Gaine constituée d'un matériau isolant permettant à un fluide (air, eau, fluide frigorigène, fluide caloporteur, etc.) de ne pas perdre son énergie thermique entre un point de départ et son point d'arrivée dans un circuit de chauffage ou de réfrigération.

Galandage
Anciennement : remplissage des pans de bois par des briques ou autres éléments, creux ou pleins, posées à chant. Actuellement : paroi parallèle et indépendante du mur de façade permettant de dissimuler un vantail de baie coulissante.

Garantie de bon fonctionnement
Elle vous permet d'obtenir auprès de votre constructeur de maisons individuelles, pendant 2 ans à compter de la réception des travaux, la réparation de désordres affectant le fonctionnement des éléments d'équipement de votre maison (chauffage, électricité, volets, portes, robinetterie...) qui peuvent être enlevés ou remplacés sans détériorer le bâtiment. Voir également : Constructeur de maisons individuelles

Garantie de parfait achèvement
Elle vous permet d'obtenir, auprès de votre constructeur, la réparation de tous les désordres signalés à la réception ou apparus pendant l'année qui suit celle-ci. Voir également : Constructeur de maisons individuelles

Génie climatique
Concerne l'analyse, l'étude, la mise en œuvre et la conception de systèmes permettant le contrôle des ambiances dans leur ensemble. Le traitement de l'air, mais également la régulation de température et d'humidité de celle-ci en sont les bases.

Génoise
Elément de construction fonctionnel et décoratif, situé entre le bas de la toiture et le mur de façade, formant corniche, en général constitué de tuile bâties avec du mortier. Sa fonction est d'assurer un décalage entre le bas de pente du toit et la façade qu'elle protège de l'écoulement de l'eau de pluie. Elle peut comporter plusieurs rangs en fonction de la hauteur du mur qu'elle protège.

Géomètre
Spécialiste des mesures topographiques, des levés de terrain, de l'implantation des ouvrages, etc. Voir également : Implantation, Levé topographique

Géothermie
Récupération de la chaleur (ou de la fraîcheur) du sol, ou de l'eau souterraine, pour chauffer (ou rafraîchir) la maison. Le système géothermique le plus simple (Puits Provençal ou Canadien) consiste à faire transiter l'air neuf de ventilation de la maison par un réseau de tuyaux enterrés. Voir également : Pompe à chaleur

Granulés de bois
Combustibles issus de sous-produits de la transformation du bois. Ces granulés sont produits par affinage, séchage et compactage de sciure de bois, de copeaux, et parfois même de déchets agricoles. Ils prennent l’apparence de petits cylindres de bois mesurant 15 à 25 mm de long. Le rendement est excellent du fait d'un taux d'humidité inférieur ou égal à 10%.

Grenelle de l'Environnement
Vise à créer les conditions favorables pour l’écologie, le développement et l’aménagement durables dans le but de réduire la consommation énergétique de la France, et particulièrement dans le secteur du bâtiment. "Grenelle" est une référence aux accords de Grenelle de mai 1968 et à la réunion des représentants des différents acteurs de la société.

Grue
Appareil de levage formé d'un bras orientable (flèche) monté sur un support variable.

Gypse
Sulfate de calcium hydraté cristallisé, on l'appelle souvent "pierre à plâtre" car, chauffé entre 60° et 200° C, le gypse perd son eau et se transforme en plâtre.

Hors d'air
Se dit d'une construction dont la couverture, les portes et les fenêtres sont posées. Cette étape de la construction déclenche, dans le cadre d'un Contrat de Construction de Maison Individuelle, après réalisation des cloisons, l'émission d'un Appel de Fonds. Une construction est "hors d'air" après être "hors d'eau".

Hors d'eau
Stade de la construction correspondant à l'achèvement des murs extérieurs et de la toiture. Cette étape de la construction déclenche, dans le cadre d'un Contrat de Construction de Maison Individuelle, l'émission d'un Appel de Fonds.

Hourdis
Eléments préfabriqués venant s'emboîter entre les poutrelles d'un plancher. Ils peuvent être en béton, polystyrène ou autres matériaux légers.

HPE (Haute Performance Energétique)
Ce label qui signifie « Haute Performance Énergétique » prévu à l'article R.111-20 du code de la construction et de l'habitation atteste la conformité des bâtiments nouveaux à un référentiel qui intègre les exigences de la réglementation thermique, le respect d'un niveau de performance énergétique globale de ce bâtiment supérieur à l'exigence réglementaire et les modalités minimales de contrôles. Dans la RT2005 (réglementation thermique 2005) le label HPE est associé à une réduction de 10% de la consommation de référence. Voir également : RT2005, Qualité et performance des matériaux et des équipements, THPE

HQE (Haute Qualité Environnementale)
La démarche HQE, est une démarche volontaire, proposée aux maîtres d'ouvrage et aux maîtres d'oeuvre pour faire les choix les plus conformes au développement durable à toutes les phases de la conception, de la construction et de la vie d'une maison. Cette démarche vise à améliorer la Qualité Environnementale des ouvrages, c'est-à-dire à construire des maisons saines, confortables et respectueuses de l'environnement. Elle s'élabore en amont du projet et s'articule autour de 14 cibles regroupées en 4 grands thèmes, comprenant eux-mêmes au total plus de 150 critères. Chaque cible contient des critères obligatoires et optionnels, chacun donnant un certain nombre de points. Mas Provence est le premier constructeur de la région PACA à obtenir la certification NF Maison Individuelle démarche HQE. Pour en savoir plus, consultez la rubrique Eco-habitat de notre site. Voir également : Maison économe en énergie, Qualité et performance des matériaux et des équipements

Huisserie
Menuiserie enchâssée dans un mur représentant le bâti ou le châssis d'une baie. Par extension, portes et fenêtres.

Hydrofuge
Se dit d'un produit qui, appliqué en enduit ou mêlé à la masse d'un matériau, préserve de l'humidité par obturation des pores ou modification de l'état capillaire de la surface.

Ignifuger
Traiter un matériau de telle sorte que son inflammabilité soit diminuée, retardée ou supprimée.

Imperméabiliser
Rendre imperméable à l'eau, à la pluie.

Imperméable
Qui ne se laisse pas traverser par les liquides.

Implantation
Cette opération vise à matérialiser l'emplacement exact de la maison sur le terrain. C'est sur cette base que sera effectué le Terrassement. Il est très important de participer à la réunion d'implantation proposée par votre constructeur Mas Provence afin d'éviter toute mauvaise surprise au démarrage du projet. Voir également : Terrassement

Imposte
Partie fixe ou mobile au-dessus d'une porte ou d'une fenêtre.

Indice Bbio/Bbiomax
(Bilan Bioclimatique du Bâtiment), exprimé en points, permet de déterminer le bon niveau de conception bioclimatique du bâtiment et les besoins de chauffage, climatisation et éclairage. En neutralisant les systèmes, en intégrant la bonne isolation thermique et l’étanchéité de l’enveloppe, l’inertie de la structure, le rôle essentiel des baies vitrées, des espaces solarisés pour les apports d’énergie solaire et de lumière naturelle, le BBio conforte et valide les choix réalisés par la maîtrise d’oeuvre.Il est pris en compte dans l'étude thermique indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre. Le « Bbio » du bâtiment considéré doit être inférieur à une valeur maximale « Bbiomax ».

Indice Cep/Cepmax
Consommation d’énergie primaire), Caractérise la consommation d'énergie primaire d’un bâtiment. La Cepcalcule les besoins annuels de consommation de l’habitation. Cette consommation maximum s'entend pour: le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire, le refroidissement, l'éclairage et les auxiliaires (ventilateurs, pompes). L'indice « Cep » du bâtiment considéré doit être inférieur à une valeur maximale « Cep max ».

Indice Tic
(Température Intérieure Conventionnelle) : exigence sur la température intérieure atteinte au cours d'une séquence de 5 jours chauds doit être inférieure à une température de référence au sein des bâtiments non climatisés.

Insert
Appareil placé dans la cheminée pour recueillir la chaleur.

Insonore
Qui ne produit aucun son sous l'effet d'une percussion, d'un frottement. Qui transmet peu les sons, qui les amortit. (Cloison insonore) Où l'on entend que peu de bruit. (Pièce insonore)

Insonoriser
Rendre un appareil, un lieu moins sonore, insonore.

Isolant
Un isolant est un matériau ne conduisant pas la chaleur.

Isolation acoustique
Il existe 2 types de solutions pour insonoriser la paroi séparant deux pièces : - soit employer des matériaux lourds et massifs - soit incorporer entre deux cloisons plus légères un matériau fibreux. Plus celui-ci sera souple et élastique, meilleure sera l'isolation acoustique. Voir également : Acoustique règlementation

Isolation par soufflage
Consiste à appliquer la laine dans les combles à l'aide d'un équipement pneumatique et d'un tuyau. Cette technique démontre de nombreux avantages tels qu’une forte diminution des coûts de chauffage, une durée de vie plus longue ainsi qu’une étanchéité amplifié.

Isolation phonique
C'est elle qui produit l'impression de confort dans une pièce en supprimant les réverbérations des bruits émis, la voix, la musique. Elle est améliorée par les rideaux, les tapis, les matériaux de cloison moins rigides.

Isolation thermique
L'isolation joue un rôle très important dans la mesure où elle a un impact sur le confort intérieur et sur la facture d'énergie. - En hiver, l'isolation ralentit la fuite de la chaleur du logement vers l'extérieur. - En été, au contraire, elle rafraîchit l'habitat en limitant les apports de chaleur. L'isolation évite également les condensations et cette désagréable impression de "mur froid" qui oblige à surchauffer l'air pour conserver un niveau de confort suffisant. Mas Provence propose des matériaux confomes à RT 2005, voire au delà dans la version HQE. Voir également : RT 2005 (Réglementation Thermique)

Isolation thermique des sols
Joue un rôle essentiel dans la sensation de bien-être émanant d’une pièce et exerce une influence sur la consommation d’énergie. Une température au sol trop basse se compense en effet, en pratique, par une élévation de la température ambiante et donc par une surconsommation d’énergie. L’isolation du plancher constitue donc une source d’économie de chauffage et de confort appréciable.

Isolation thermique par l'exterieur
Communément appelée "Mur Manteau", avec justesse puisque son principe consiste à isoler, à l'aide d'un manteau de protection hygrothermique, l'intégralité du bâti par l'extérieur. L’ITE répond parfaitement aux exigences des réglementations thermiques, actuelle et à venir (RT2012).

Jambage
Partie d'un mur servant de poteau généralement placé entre deux ouvertures.

Laine de roche
Matériau isolant thermique, acoustique et contre l'incendie, à base de fibres de roche enchevêtrées, utilisé en panneaux semi-rigides pour les doublages de mur, et encombles en rouleaux ou flocons à projeter.

Laine de verre
Matériau isolant thermique et acoustique, à base de fibres de verre enchevêtrées, utilisé en panneaux semi-rigides pour les doublages de mur, et encombles en rouleaux ou flocons à projeter.

Lambourde
Longue pièce de bois sur lesquelles sont posées les lames de plancher.

Lanterneau
Construction basse en surélévation sur un toit, pour l'éclairage et/ou la ventilation.

Lasure
Peinture ou vernis qui colore le bois en gardant son lignage.

Latte
Planchette de bois servant d'armature ou de couverture

Levé topographique
Document établi de préférence par un géomètre indiquant les niveaux, le relief, les particularités d'un terrain. Sauf pour un terrain réellement plat, ce document est indispensable pour concevoir une bonne adaptation de la maison. Voir également : Géomètre, Implantation

Limon
Pièce en bois, métal ou béton armé qui supporte les marches d'un escalier.

Linteau
Poutre horizontale porteuse au-dessus d'une ouverture (porte ou fenêtre). Les linteaux sont généralement réalisés en béton armé.

Loggia
Pièce, galerie, le plus souvent en étage, largement ouverte sur l'extérieur par des arcades, des baies libres.

Longrine
Poutre en béton armé reliant les fondations entre elles.

Lotissement
Mode de division d'un terrain en vue de la création de lots constructibles. Ces lots peuvent être de taille variée, on peut trouver de grands terrains en lotissement et de petits terrain en diffus. Voir également : Lotissement

Lucarne
Fenêtre en saillie sur la pente d'un toit.

Luminosité
La lumière, la clarté, la pénombre contribuent à votre confort de vie. La conception architecturale de votre maison et les équipements électrique que vous choisissez vous permettront d'agir sur la luminosité ambiante.

Maison clé en main
Maison individuelle offrant l'avantage d'une courte durée de construction, à prix et délai garantis. L'offre à disposition comprend différents types de bases et variantes, selon des plans individuels ou projets d'architecte. Mas Provence conçoit des maisons provençales clé en main. Obligatoirement réalisée dans le cadre légal du Contrat de Construction de Maison Individuelle, comprenant une garantie d'achèvement fournie par un organisme agréé, il comporte une obligation de résultat. Voir également : Constructeur de maisons individuelles, Contrat de construction de maison individuelle (CCMI), Personnalisation

Maison économe en énergie
Maison utilisant les connaissances les plus récentes de techniques de construction, d'installations techniques et de l'environnement, en appliquant des méthodes modernes (isolation thermique maximale de toutes les parties construites, fenêtres avec vitrage isolant, pompe à chaleur, chauffage au sol à basse température, panneaux solaires pour la préparation d'eau chaude etc.) Voir également : HQE (Haute Qualité Environnementale), Qualité et performance des matériaux et des équipements

Maison passive
Le but d'une maison passive est de consommer le moins possible d'énergie, cela grâce à une bonne isolation, des systèmes thermiques performants et des apports solaires optimisés. La maison passive insiste donc sur la réduction des besoins de la maison.

Maître d'oeuvre
C'est celui à qui le maître de l'ouvrage (le client) confie la conception, l'étude, la direction des travaux. Le maître d'oeuvre est : - Soit un professionnel non architecte qui prendra le nom de bureau d'études, économiste de la construction ou tout simplement maître d'oeuvre. - Soit un architecte ou agréé en architecture. Le maître d'oeuvre peut concevoir le projet, c'est-à-dire établir les plans, élaborer les documents techniques, coordonner les travaux et vous assister dans vos relations avec les entreprises. Il a une obligation de conseil, mais pas d'obligation de résultat. Il perçoit des honoraires mais il ne doit pas facturer lui-même la construction ou les travaux.

Maître d'ouvrage
C'est le client, propriétaire du terrain, celui qui fait construire sa maison.

Mallon ou Feuillet
Carreau de terre cuite à l'origine utilisé en dessous de toiture. Récupéré sur d'anciennes constructions, il peut constituer un carrelage rustique apprécié, ou être incorporé à la génoise pour la souligner.

Marquise
Petit auvent situé au dessus d'une porte, en général en verre sur cadre métallique, mais aussi en tuiles.

Mas provençal
Un mas est un type de construction résidentielle de Provence, dont certains caractéristiques le distinguent d'une maison normale. Le mas de Provence a presque toujours une orientation au Sud, offrant ainsi une protection contre le Mistral. Les ouvertures sont absentes au Nord et plutôt étroites ailleurs afin de se protéger de la chaleur en été et du froid en hiver. Le mas est d'ampleur variable mais présente presque toujours un volume simple, parallélépipédique et un toit à deux pentes.

Mélangeur
Robinet dont le débit et le mélange de l'eau chaude et froide sont assurés par deux robinets.

Menuiseries
Les menuiseries extérieures (fenêtres et portes fenêtres) peuvent être en PVC, en bois, en aluminium ou mixte (en bois et aluminium).

Métré
Décomposition quantitative et estimative de l'ouvrage pour chiffrage (toutes les mesures : longueur, largeur, épaisseur des murs, etc.).

Mitigeur
Robinet dont le débit et le mélange de l'eau chaude et froide sont assurés par un seul robinet.

Monte-charge
Appareil élévateur permettant de transporter des charges d'un étage à l'autre.

Mortier
Mélange constitué de sable, d'un liant (chaux ou ciment), éventuellement d'adjuvants, et d'eau, utilisé pour liaisonner les éléments d'une construction, pour exécuter des chapes et des enduits.

Mousse polyuréthane
Matériau à structure alvéolaire renfermant des bulles d'air isolante. C'est un isolant thermique à faible conductivité thermique inférieure à 0.04 W/m.°C. Contrairement à d’autres matériaux isolants, la mousse isolante ne contient aucune fibre irritante ou substance toxique, susceptible d’occasionner des allergies ou irritations cutanées.

Mousseur
Petit système qui se fixe sur le robinet d’eau, il permet de réduire le débit. Le principe de fonctionnement est très simple, le mousseur réduit de moitié environ la quantité d’eau s’écoulant du robinet qu’il compense par de l’air. Le débit moyen d’un robinet est de 12 à 13 litres d’eau à la minute, grâce au mousseur elle passe à 6 litres en moyenne.

Murs de refend
Murs intérieurs porteurs de la maison, en général perpendiculaires aux façades. Ne pas confondre avec les cloisons, moins épaisses, qui ne sont pas porteuses.

Murs de soutènement
Murs destinés à retenir des terres en remblai et à empêcher leur éboulement. Par exemple, murs bordant la rampe d'accès à un sous-sol. Attention, ces murs doivent souvent faire l'objet de fondations adaptées et être draînés pour permettre le ruissellement des eaux.

Murs en élévation
Murs porteurs extérieurs de la maison. Murs de façades : se dit des façades principales, en général les plus longues, côté rue et côté jardin, souvent côté bas de pent de toit, couronnés par une génoise ou un corniche. Murs de pignon : murs latéraux, en général plus courts, souvent en pointe et couronnés par des rives de toit. Voir également : Pignon

NF Habitat
NF Habitat est une marque de certification officielle de produits et de services, exclusivement réservée aux maisons réalisées dans le cadre du contrat de construction avec fourniture de plans, conforme à la loi du 19 décembre 1990. Elle porte sur votre maison et les services offerts par Mas Provence avant, pendant et après les travaux. Elle atteste que les maisons certifiées sont commercialisées, conçus et construites en conformité avec le référentiel de la marque NF Habitat. Pour en savoir plus, consultez la rubrique InfosConseils. Voir également : Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

NF Habitat démarche HQE
La démarche HQE, est une démarche volontaire, proposée aux maîtres d'ouvrage et aux maîtres d'oeuvre pour faire les choix les plus conformes au développement durable à toutes les phases de la conception, de la construction et de la vie d'une maison. Cette démarche vise à améliorer la Qualité Environnementale des ouvrages, c'est-à-dire à construire des maisons saines, confortables et respectueuses de l'environnement. Elle s'élabore en amont du projet et s'articule autour de 14 cibles regroupées en 4 grands thèmes, comprenant eux-mêmes au total plus de 150 critères. Chaque cible contient des critères obligatoires et optionnels, chacun donnant un certain nombre de points. Mas Provence est le premier constructeur de la région PACA à obtenir la certification NF Habitat démarche HQE. Pour en savoir plus, consultez les articles sur l'éco-habitat de la rubrique InfosConseils de notre site. Voir également : Qualité et performance des matériaux et des équipements

Noue
Angle rentrant formé par deux pentes d'une couverture.

Oriel
Volume largement vitre en saillie sur une facade (similaire : bow-window). Voir également : Bow-window

Ossature
Structure qui soutient un ensemble ou lui donne sa rigidité; charpente, structure en béton armé noyée dans la maçonnerie.

Ouvré
Façonné ; travaillé, décoré avec soin.

Panne
Pièce de bois horizontale, poutre qui sert à soutenir les chevrons dans une charpente.

Panneau radiant
Système émetteur de chaleur, en général électrique, fonctionnant par rayonnement. Le panneau chauffé à température douce diffuse un rayonnement diffus absorbé par les corps, les objets, les parois, produisant une agréable sensation de confort. Ces appareils diffusent une grande partie de la chaleur par rayonnement, procurant ainsi une sensation plus agréable que la convection. Ils présentent une surface plus importante que les convecteurs mais sont plus esthétiques et plus minces. Leur prix d'achat est deux à trois fois plus élevé qu'un convecteur. Comme tout chauffage rayonnant, il a l'avantage de ne pas surchauffer l'air (sensation de sècheresse), de moins mettre l'air en mouvement et d'assurer une température plus homogène. Le plafond rayonnant est une variante intéressante, particulièrement pour les plafonds rampants. Voir également : Chauffage

Panneau rayonnant
Système émetteur de chaleur, en général électrique, fonctionnant par rayonnement. Une résistance diffuse un rayonnement diffus absorbé par les corps, les objets, les parois, produisant une agréable sensation de confort.

Panneaux photovoltaïque
Permettent la conversion de l’énergie solaire en énergie électrique.Ils sont garnis de plaquettes de cellule photovoltaïques qui absorbent les photons de la lumière solaire. C’est une source d’énergie gratuite, propre et illimitée, son exploitation est donc promise à un grand avenir.

Pare-vapeur
Feuille ou membrane généralement en papier kraft ou alu, disposée sur un isolant et destinée à arrêter la migration de la vapeur d'eau à travers une paroi. Comme la vapeur vient en général de l'intérieur, le pare-vapeur doit être disposé sur la face intérieure (côté chauffé) pour éviter que cette vapeur se condense dans les fibres et diminue leur qualité isolante.

Parement
Revêtement décoratif (parement de pierre, de brique).

Parpaing
Les blocs de maçonnerie que l'on nomme couramment parpaings ou agglos sont définis par l'AFNOR comme "des éléments en béton non armé, de granulats courants ou légers, de forme généralement parallélépipédique, ( &) servant à la construction des murs et des cloisons". Bien que le parpaing de 20 cm d'épaisseur soit le plus répandu, ces blocs de béton peuvent avoir des formes et des qualités très variées : blocs pleins, perforés ou creux, etc.

Pavage
Action de paver. Revêtement d'un sol, constitué de pavés ou d'éléments de petite taille et de forme plus ou moins régulières.

Pergola
Petite construction faite de poutrelles, en bois ou métalliques, reposant sur des piliers légers et pouvant supporter des plantes grimpantes.

Permis de construire
Autorisation administrative d'édifier ou de modifier un bâtiment, généralement accordée par le maire de la commune. Il a pour but d'assurer le respect des règles d'occupation du sol. Le permis est obligatoire : pour toute construction nouvelle de plus de 20 m² de SHOB (Surface Hors Oeuvre Brute); pour tous travaux sur des constructions existantes ayant pour effet d'en changer la destination, de modifier leur aspect extérieur ou leur volume, ou de créer des niveaux supplémentaires dans le volume existant. La durée du délai d'instruction du permis est normalement de deux mois. Voir également : SHOB ou encore la rubrique InfosConseils

Personnalisation
Votre maison, c'est vous. Mas Provence respecte le caractère que vous souhaitez donner à votre habitat. Dès la conception, nous attachons de l'importance à vos attentes, votre style de vie, vos modes de vie. Voir également : Maison clé en main

Pierre ponce
Particulièrement poreuse, la pierre ponce permet d’abord à la maison de bien respirer tout en assurant une très bonne hygro-régulation. Elle n’est par ailleurs pas sensible aux remontées d’humidité par le sol. Côté isolation thermique, elle est très efficace. Autres avantages : en été, la pierre ponce garantit une bonne protection contre la chaleur (les fabricants parlent d’une diminution de la température intérieure de 5 à 8 °C !). Elle est aussi ininflammable, insensible au gel, résistante aux nuisibles, et ne dégage aucune substance chimique.

Pieuvre
Ensemble du réseau électrique de la maison, en général préparé en atelier, et déployé dans les vides techniques de la construction.

Pignon
Mur perpendiculaire au faitage d'un bâtiment à toiture à deux pans. Par extension, mur perpendiculaire à la facade principale. Voir également : Murs en élévation

Placage
Feuille de bois de faible épaisseur obtenue par tranchage ou par déroulage. Revêtement de certains meubles par des feuilles, collées, de bois de belle qualité. Quelques fois utilisé pour le carrelage collé sur les murs des pièces humides.

Plafonds rampants
Les plafonds rampants sont des plafonds qui suivent la pente du toit. On les trouve pour les combles aménagées sous les toits à forte pente (nord de la Loire, régions montagneuses), mais aussi sous les toits à faible pente des maisons provençales, avec un étage plus bas ou sur une mezzanine.

Plan cadastral
Plan sur lequel sont représentés les parcelles selon lesquelles est divisé un territoire, notamment les limites de propriété. Il constitue l'élément graphique du cadastre.

Plan d'aménagement de la parcelle
Ce plan sera fourni par Mas Provence. Il indiquera comment sera implantée votre maison, signalera les voies d'accès (notamment au garage) et évaluera la place prise par les arbres. Voir également : Plan de masse

Plan de coupe
Fourni par Mas Provence, le plan de coupe représente une vue verticale de l'intérieur de la maison, précisant la hauteur et la forme de la maison.

Plan de façade
Fourni par Mas Provence, il montre l'aspect général de la construction, vue de l'extérieur et sur toutes les faces (façade principale, façade arrière, pignons gauche et droit). On dit aussi "Elévation".

Plan de masse
Ce plan fourni par Mas Provence est joint à la demande de Permis de Construire, il situe votre construction dans l'ensemble du terrain et par rapport à ses limites. Le plan de masse indique aussi l'orientation, la végétation et les aménagements futurs du terrain.

Plan de situation
Ce plan fourni par Mas Provence est joint à la demande de Permis de Construire, il situe votre terrain dans l'ensemble de la commune, et sa position précise par rapport à divers éléments caractéristiques (cours d'eau, routes ) Voir également : Permis de construire et notre rubrique InfosConseils

Plancher chauffant
Procédé d'émission de chaleur destiné à chauffer un habitat ou un local utilisant la surface du sol pour chauffer l'air intérieur. Le principe consiste à chauffer peu une grande surface (le sol de l'habitat) au lieu de plusieurs petites surfaces très chaudes (radiateurs) en délivrant le même nombre de calories. Les planchers chauffants offrent beaucoup de confort au quotidien et méritent vraiment réflexion si vous faites ou comptez faire construire une maison neuve. Il existe deux types de planchers chauffants : à eau ou à électricité. Dans les deux cas, la chaleur est dite basse température. Elle est répartie de façon uniforme dans la pièce grâce à la dalle béton qui emmagasine et restitue la chaleur par rayonnement.

Plans d'aménagement intérieur
Les plans d'aménagement intérieur indiquent la forme, la surface des pièces, le nombre et l'emplacement des ouvertures, ainsi que les aménagements divers tels que retombées de poutres, gaines techniques, etc.

Plaques de plâtre
Ce sont des plaques composites qui sont constituées d'une couche de plâtre (10, 13 ou 18 mm d'épaisseur) protégée et renforcée par deux feuilles de carton spécial (type "Placoplatre" ou autre marque). En plafond, elles sont en général vissées sur des rails métalliques. Pour les cloisons, elles peuvent être utilisées en panneaux constitués de plaques collées deux par deux avec entre elles un réseau alvéolaire bakélisé (Placopan ou autre marque), soit être vissées sur une ossature métallique (Placostyl ou autre marque). Les plaques sont asemblées "à sec", ce qui évite les problèmes d'humidité liés aux mortiers et bétons. Pour les fixer, on se sert de vis puis d'une fine couche de plâtre pour faire les joints, souvent renforcée avec une bande de carton spécial (calicot). Les plaques de plâtre, une fois posées, forment une surface lisse et plane, facile à peindre ou à tapisser.

Platelage
Plancher grossier de charpente ou d'échafaudage.

Plâtre
Le plâtre est un liant obtenu à partir d'une roche naturelle, le gypse - appelé parfois "pierre à plâtre".

PLU
Plan Local d'Urbanisme Le PLU (qui remplace progressivement les POS) peut être consulté au service urbanisme de la mairie du lieu de situation de votre terrain. Il vous précisera dans quelles conditions votre parcelle est bien constructible, et quelles règles vous devrez respecter.

Pneumatique
Relatif à l'air ou aux gaz. Qui fonctionne à l'aide d'air comprimé.

Poêle à bois
Système de chauffage localisé fonctionnant à l’énergie bois. Il rayonne la chaleur et s’installe près d’un mur avec un raccordement à un conduit de fumées. Les poêles à bois fonctionnent comme une cheminée et fournissent les rendements d'un foyer fermé. Coût du combustible, respect de l'environnement, autonomie énergétique et confort thermique sont les points forts de ces appareils.

Polyane
Film plastique utilisé pour éviter les infiltrations d'eau.

Pompe à chaleur
C'est une machine thermodynamique qui puise la chaleur dans un milieu naturel appelé « source froide » comme l'air, l'eau ou le sol en les refroidissant. Elle transfère ensuite cette énergie au fluide de chauffage, en général l'eau du système de chauffage. Les Pompes à Chaleur dites réversibles permettent, outre le chauffage en hiver, de rafraîchir les pièces en été. Pour un coefficient de performance (COP) de 3, une pompe à chaleur consomme 1 KWh électrique et fournit 3 KWh thermiques au logement. Voir également : Géothermie

Pompe à chaleur géothermique
Installations qui puisent les calories dans le sous-sol et relèvent la température par un système de pompe à chaleur. Globalement 2/3 de l’énergie provient du sous-sol et 1/3 de la pompe à chaleur alimentée électriquement.

Pont thermique
Rupture de continuité dans l'isolation d'une paroi ou d'un châssis de fenêtre. Voir également : RT 2005 (Réglementation Thermique)

POS (Plan d'occupation des sols)
Ensemble des documents d'urbanisme qui fixent et détaillent les conditions d'affectation et d'utilisation des sols pour un territoire déterminé.

Poutre
Pièce de forme allongée en bois, en métal, en béton armé, etc., servant de support de plancher, d'élément de charpente.

Poutrelle
Petite poutre.

Pré-réception
Il s'agit de la visite préalable à la Réception que Mas Provence propose à ses clients une quinzaine de jours avant la date prévue pour la Réception. Elle a pour objet de lister avec le Conducteur de Travaux toutes le finitions restant à effectuer afin de vous permettre par la suite une Réception sans réserve. Voir également : Réception des travaux

Profilé
Produit métallurgique de grande longueur, de section constante et de forme déterminée.

PROMOTELEC (label)
Organisme qui certifie la conformité d'une maison à des solutions électriques de qualité pour le confort thermique, la production d'eau chaude sanitaire et l'équipement électrique.

Qualité et performance des matériaux et des équipements
Les matériaux (béton, bois, enduit, etc) et les équipements (fenêtres, appareils sanitaires, appareils électrique, etc) ne présentent pas tous les mêmes performances. Les performances sont le plus souvent exprimées en terme de : durabilité / entretien ; confort thermique ; confort acoustique ; économies de charge ; impact environnemental (de plus en plus fréquemment). Dans le cadre du référentiel NF Maison Individuelle, Mas Provence utilise le plus souvent possible des matériaux et des équipements performants, certifiés NF. Pour en savoir plus, consultez la rubrique InfosConseils. Voir également : Maison économe en énergie, NF Maison Individuelle, NF Maison Individuelle démarche HQE

Raccordements
Travaux effectués sur votre terrain pour raccorder la maison aux réseaux publics (électricité, gaz, téléphone, ...). A ne pas confondre avec les branchements, en général extérieurs à votre terrain.

Radiant
Radiateur électrique rayonnant produisant une chaleur uniforme et continue par transfert thermique infrarouge vers les murs, objets et occupants.

Radiateur
Echangeur thermique qui diffuse dans l'air ambiant par rayonnement et convection la chaleur qui lui a été apportée par un fluide chaud qui circule à l'intérieur. Les radiateurs sont conçus de façon à diffuser le plus possible de chaleur, ce qui explique leurs formes souvent complexes dessinées à exposer le maximum de surface chaude au contact de l'air ambiant.

Radier
Élément de fondation fait d'une dalle en béton armé. Ce type de fondation est utilisé dans le cas d'un sol de résistance faible. Celui-ci nécessite une étude particulière : la dalle doit être en effet suffisamment épaisse et suffisamment armée pour pouvoir résister aux tassements différentiels (à ne pas confondre avec un dallage sur terre-plein).

Rapidité de construction
Voir également : Délai de Construction

Réception des travaux
C'est le moment où vous allez déclarer que la construction qui vient d'être terminée est conforme à votre commande et qu'elle ne présente pas de défaut. La date de réception des travaux est proposée par le constructeur. La réception des travaux marque le point de départ du système de garanties que la loi a organisé pour vous protéger. A l'issue de la réception, vous prenez possession de votre maison, et vous en avez la garde. En particulier, vous devenez responsable de tout sinistre non imputable à un vice de construction. Si vous emménagez votre maison sans réception "officielle", vous pourriez avoir des difficultés à faire jouer vos garanties, en particulier l'assurance Dommages-Ouvrage, le cas échéant. Voir également : Pré-réception

Réfection
Action de refaire, de remettre à neuf.

Réfractaire
Se dit de matériaux qui résistent à certaines influences physiques ou chimiques, en particulier à de très hautes températures.

Regard
Petite maçonnerie qui permet d'accéder aux canalisations enfouies dans le sol (on dit aussi tabouret dans le Nord).

Réglementation thermique
Ensemble de normes qui encadrent la construction d'une maison neuve afin de réduire ses consommations énergétiques tout en augmentant le confort de ses habitants. La première réglementation thermique mise en place en France date de 1975. Depuis, tous les 5 ans en moyenne,la RTen cours est modifiée et renforcée pour permettre aux nouveaux bâtiments en construction de consommer (et de polluer) toujours moins. La dernière en place estla RT2012 qui pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an).La RT2020 sera concentré sur les maisons passives.

Régulation-programmation
Elle permet de commander automatiquement le fonctionnement du système de chauffage pour obtenir la température désirée. La régulation peut être obtenue pièce par pièce ou centralisée, au moyen de thermostats d'ambiance ou de robinets thermostatiques. La régulation tient compte aussi de la température extérieure, grâce à une sonde extérieure au logement. Celle-ci enregistre les variations climatiques et permet au système de chauffage de se réguler, en anticipant les variations de température intérieure. Une horloge de programmation permet par ailleurs d'abaisser automatiquement les températures pendant les périodes de sommeil ou d'absence des occupants.

Remise des clefs
La remise des clefs constitue la livraison de la maison. Elle fait suite à la réception des travaux. Elle transfère la garde du chantier du constructeur au propriétaire. Voir également : Réception des travaux

Réserves
Remarque notifiée lors de la réception d'un ouvrage pour signaler des désordres ou des malfaçons.

Résistance thermique R des isolants
La résistance thermique R traduit la performance thermique de l'isolant et résulte de la qualité de l'isolant, de sa mise en oeuvre et de son épaisseur. Elle s'exprime en m2°C/w. Plus R est grand, meilleure est l'isolation. La valeur R doit être mentionnée sur tous les éléments isolants vendus dans le commerce. Voir également : Isolation thermique, RT 2005 (Réglementation Thermique)

Rigole
Fouille (tranchée) de faible largeur faite pour l'exécution des fondations. On parle de "fouilles en rigoles" parce que l"on creuse au dessous du niveau du terrain naturel. Voir également : Fouille

RT 2005 (Réglementation Thermique)
RT veut dire réglementation thermique. La RT 2005 n'est pas une nouvelle réglementation mais le premier renforcement de la RT 2000 adoptée par la France en 2001 en anticipation de la directive européenne du 16 décembre 2002 (1) relative à la performance énergétique des bâtiments. La RT 2005 est la première actualisation de cette réglementation qui sera révisée tous les cinq ans. L'objectif est de fixer un cadre et de fournir des modalités de calcul pour la consommation conventionnelle d'énergie primaire d'un bâtiment neuf (chauffage, ventilation, refroidissement, production d'eau chaude sanitaire et éclairage). Voir également : Isolation thermique

Secteur sauvegardé
Zone urbaine soumise à des règles particulières en raison de son « caractère historique, esthétique ou de nature à justifier la conservation, la restauration et la mise en valeur de tout ou partie d'un ensemble d'immeubles bâtis ou non » (Code de l'urbanisme, art. L. 313-1). Ces secteurs comprennent en particulier les centres historiques de nombreuses villes françaises.

Semelle
Elément de transmission d'efforts destiné à augmenter l'aire de la surface de répartition des charges : semelle de fondation notamment.

SHOB
Surface Hors Oeuvre Brute Somme des surfaces de plancher de chaque niveau de votre construction, y compris l'épaisseur des murs et des cloisons. En sont exclues les surfaces non couvertes des terrasses en rez-de-chaussée, les diverses saillies architecturales à caractère décoratif (auvent, corniche...), le vide des trémies d'escalier, les rampes d'accès. Elle inclut donc les combles et sous-sols aménageables ou non pour l'habitation, les balcons, loggias, coursives, toitures-terrasses accessibles ou non.

SHON
Surface Hors Oeuvre Nette Il s'agit de la SHOB d'où sont déduites les surfaces suivantes : les combles non-aménageables, les caves en sous-sol sans ouverture sur l'extérieur, les balcons, loggias et surfaces non closes en rez-de-chaussée, les surfaces réservées aux véhicules, garages, les parties de combles aménageables et de sous-sols d'une hauteur inférieure à 1,80 m.

Site naturel classé
Désigne, en France, tout site naturel dont l'intérêt paysager, artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque exceptionnel justifie un suivi qualitatif sous la forme d'une autorisation préalable pour les travaux susceptibles de modifier l'état ou l'apparence du territoire protégé.

Solin
Couvre-joint formé de mortier, de tuiles, d'ardoises, etc., pour garnir la jonction de deux plans, calfeutrer un vide, assurer l'étanchéité.

Solives
Poutre en bois ou en métal, placée horizontalement dans un plancher et transmettant les charges de ce dernier sur les murs ou sur des poutres (poutre en béton armé, poitrail métallique par ex.).

Soubassement
Partie basse de la maçonnerie prenant appui sur les fondations et servant de base résistante pour l'élévation des murs de la maison.

Soumission
Déclaration écrite par laquelle une entreprise s'engage à respecter le cahier des charges d'une adjudication au prix fixé par elle-même.

Soupente
Désigne un réduit sous les combles.

Staff
En décoration : plâtre très mince avec glycérine, armé de fibres, utilisé pour les moulages légers et les faux plafonds.

Stuc
Poudre de plâtre ou de craie qui imite le marbre.

Surface habitable
C'est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d'escalier, gaines, embrasures des portes et fenêtres. Elle ne comprend pas non plus les parties de pièces habitables dont la hauteur est inférieure à 1,80 m, ni les dépendances telles que caves et sous-sols, garages et remises, vérandas, loggias et balcons, combles non-aménagés.

Surface vitrée
La RT 2012 imposer une surface minimale de parois vitrées de 1/6 de baies vitrées/surface habitable, soit 17% de la surface habitable. L’étude montre que c’est un minimum pour réduire les besoins d’énergie (Bbio) et que l’augmenter améliore les performances énergétiques.

Synallagmatique
[En parlant d'un contrat, d'une convention; par opposition à unilatéral] Dans lequel chaque partie s'oblige vis-à-vis de l'autre. Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres, à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose (...). Le contrat est synallagmatique ou bilatéral lorsque les contractans s'obligent réciproquement les uns envers les autres.

Tableau
Face latérale, donnant vers l'ouverture, d'un jambage de baie ou de cheminée.

Tapée
Elément vertical en bois ou métal interposé entre le dormant d'une menuiserie et la maçonnerie sur laquelle elle s'appuie. Dans certains cas, on peut y fixer les guides de volets roulants ou les persiennes.

Terrain (choix)
Le terrain aura des répercussions sur les choix techniques, la "qualité de vie" et les coûts d'usage (déplacements). Il convient donc notamment de veiller à l'orientation, l'environnement, la configuration, la qualité du sol, les règles d'urbanisme et les équipements. Pour avoir une bonne appréciation du marché (prix et qualité des terrains), n'hésitez pas à en voir plusieurs avant de vous décider. Dans la rubrique Trouvez votre terrain, Mas Provence vous propose une large sélection de terrains issus de son réseau de partenaires.

Terrain constructible
Terrain ne se trouvant pas frappé d'une servitude particulière interdisant la construction. Consultez la liste des terrains proposés par nos partenaires dans la rubrique Trouvez votre terrain.

Terrain diffus
Terrain indépendant ou détaché d'une plus grande propriété. Voir également : Lotissement

Terrassement
Mouvements de terre destinés à donner au terrain la forme désirée : décaper le terrain pour l'exécution des fondations, creuser le sol pour réaliser un sous-sol, une piscine... On parle de "déblais" lorsqu'il s'agit de creuser dans le sol et de dégager les terres. On parle de "remblais" lorsqu'il s'agit d'ajouter des terres pour compenser une pente ou combler des cavités. Terrassement en excavation : creuser un terrain, extraire une quantité de terre.

THPE (Très Haute Performance Energétique)
Le label «Très Haute Performance Énergétique » atteste que le bâtiment respecte un niveau de performance énergétique globale supérieur à l'exigence réglementaire, vérifié grâce à des modalités minimales de contrôle. Dans la RT2005 (réglementation thermique 2005) le label THPE est associé à une réduction de 20% de la consommation de référence. Voir également : RT2005, Qualité et performance des matériaux et des équipements, HPE

Tomette
Petit carreau en terre cuite, en général hexagonal, utilisé comme revêtement de sol.

Trémie
Ouverture dans un plancher faite pour laisser passer l'escalier ou des canalisations.

Treuil
Appareil dont l'élément essentiel est un cylindre horizontal appelé "tambour" sur lequel s'enroule une corde, un câble, une chaîne et qui sert à élever des fardeaux.

Tri sélectif
Consiste comme son nom l’indique, à trier les déchets suivant leur composition pour faciliter ensuite leur traitement (recyclage, compostage, valorisation énergétique ou mise en décharge).

Trumeau
La partie d'un mur comprise entre deux ouvertures.

Tuile
Élément de couverture en terre cuite.

Tuile canal
(Appelée aussi tuile creuse, ronde, romaine, tige de botte) : tuile ayant l'aspect de gouttière tronconique.

Tuile faîtière
Tuile se plaçant au faîte des toitures pour le raccordement des deux versants.

UPEC
Il s'agit d'un classement concernant la performance des carrelages. Chaque lettre est suivie d'une cotation définissant un niveau de résistance : U : résistance à l'usure (cotation 2 à 4) P : résistance au poinçonnement (pieds ou roulettes de meuble) (cotation 2 et 3) E : résistance à l'eau (cotation 1 à 3) C : résistance aux produits chimiques d'entretien (cotation 1 et 2).

Va-et-vient
Commutateur électrique permettant d'allumer ou d'éteindre un circuit à partir de deux endroits distincts.

Vantail
Partie mobile d'une fenêtre.

Ventilation Double Flux
Système de ventilation de la maison dans lequel l'air neuf prélevé à l'extérieur, est insufflé dans les pièces principales après être passé dans un filtre et un échangeur. Cet échangeur lui transmet la chaleur qu'il a récupérée dans l'air vicié extrait des pièces de service avant de le rejeter à l'extérieur. L'été, il peut au contraire se rafraîchir en cédant ses calories à l'air vicié rejeté à l'extérieur.

Ventilation Double Flux Thermodynamique
Le principe est le même que pour la Ventilation Double Flux mais l'échangeur est remplacé par une PAC (pompe à chaleur) réversible qui en augmente le rendement.

Véranda
Construction légère très vitrée réalisée à partir de la maison.

Vide-sanitaire
Le plancher sur vide-sanitaire s'appuie sur les fondations de la maison et permet de laisser un vide entre le sol et le plancher du rez-de-chaussée. A l'origine, cette technique permettait de s'isoler de l'humidité du sol, elle permet aujourd'hui d'obtenir un plancher stable, indépendant des tassements du sol, et permet un vide technique pour passer les canalisations. Pour le plancher du rez-de-chaussée, deux solutions sont possibles : couler directement une dalle sur le sol ou réaliser un plancher sur un vide-sanitaire. Voir également : Dallage sur terre-plein

Vitrage isolant
Vitrage spécialement conçu pour maximiser l'isolation, le plus souvent sous la forme de double vitrage. Le vitrage est constitué de deux vitres séparées par une lame d'air ou de gaz neutre. Dans les maisons Mas Provence, l'isolation du vitrage est renforcée car une des vitres est recouverte sur sa face interne d'une mince couche réfléchissante dite peu émissive.

VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée ) simple flux autoréglable
L'air vicié est rejeté à l'extérieur après avoir été puisé dans les pièces dites humides (cuisine, salle de bains, toilettes). Du fait de la dépression créée par cette extraction, l'air neuf entre dans les chambres et le séjour par des grilles auto-réglables disposées en général sur les menuiseries. Les débits d'extraction sont fixes, sauf dans la cuisine où on peut déclencher un grand débit manuellement. NB : ne jamais calfeutrer les bouches d'entrée d'air, celà provoquerait des nuisances et des détériorations dommageables pour la santé des personnes et de la maison.

VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) simple flux hygroréglable
Le principe est le même que pour la VMC autoréglable mais les bouches d'extraction et d'injection régulent automatiquement leur débit en fonction du l'hygrométrie de l'air ambiant, provoquant ainsi une économie significative d'énergie.

VMC double-flux
Ce système permet de limiter les pertes de chaleur inhérentes à la ventilation : il récupère la chaleur de l’air extrait de la maison et l’utilise pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur. Un ventilateur pulse cet air neuf préchauffé dans les pièces principales par le biais de bouches d’insufflation. Ce système permet d’importantes économies de chauffage.

Volet
Élément de fermeture isolant et assurant la protection contre l'effraction.

VRD (Voirie et Réseaux Divers)
Ce terme désigne les raccordements indispensables pour transformer un terrain "nu" en terrain équipé, viabilisé (réalisation des voiries internes, travaux de branchement aux divers réseaux d'assainissement, d'eau, de gaz, d'électricité, de téléphone).

WC économiseur d'eau
Mécanisme de double commande 2,6/4 litres, à la fois économique et écologique, permettant une économie de 50% de la consommation d'eau de vos toilettes. Il s'installe sur un réservoir de wc au sol ou sur un bâtisupport grâce à une plaque de commande adaptée.